Reicast est plus qu’un simple un émulateur Dreamcast pour Android. Certains d’entre vous savent peut-être pas que SEGA était une fois un concurrent puissant sur le marché de la console. C’était la première console 128 bits et aussi la première à se connecter à internet. La Dreamcast a finalement été arrêté en début des années 200, mais ses fans refusent de la laisser mourir. Reicast est une occasion pour les fans de longue date d’emporter leurs titres préférés avec eux sur leurs appareils Android.

Avertissement: Vous devez posséder légalement les jeux et la console pour créer vos propres ROM et BIOS pour cet émulateur.

 

L’émulateur ne comprend pas le bios de la Dreamcast, dont vous aurez besoin (une petite recherche sur gougoule et le tour est joué). Le fichier BIOS doit être enregistré en tant que ‘dc_boot.bin’, et le fichier flash »dc_flash.bin. Enregistrez les fichiers dans votre dossier « sdcard / DC / data» et c’est parti. L’exigence minimale pour exécuter Reicast est un processeur 1GHz Cortex-A9 dual core ou mieux.

 

Interface

Étant donné que Reicast est une construction Alpha, son interface est visuellement similaire à la plupart des gestionnaires de fichiers.

Les boutons de la manette virtuel sont semi-transparents. Il dispose d’un stick analogique virtuel, tandis que tous les autres boutons sont situés sur l’écran à peu près où ils seraient sur la manette Dreamcast originale. Les gâchettes ne sont pas prises en compte, mais les développeurs assurent que ça arrivera avec une mise à jour ultérieure.

Graphismes

Dans cette version,les performances graphiques sont au plus haut. Tout semblait parfait. vous pouvez pousser les graphismes au maximum si votre appareil est puissant.

Son

Le son est très bon, sauf que l’ouverture JVM dans l’un des jeux testés était en retard, mais le son s’est normalisé dès que le gameplay a commencé. A partir de là, il n’y avait ni retard ni décalage.

Gameplay

Nous avons décidé de tester l’émulateur sur deux de nos titres préférés.

MDK 2

Up: mieux qu’à l’origine.
Down: Prend du temps pour centrer la caméra, certains boutons sont difficiles à gérer.


Legacy of Kain – Soul Reaver

Up: Un jeu incroyable et c’est bon de l’avoir dorénavant dans la poche.
Down: décalage du son à l’ouverture de la cinématique.



Conclusion

Reicast a un bel avenir devant lui, les développeurs ont fait du bon boulot. Les mises à jour à venir vont améliorer ce petit bijou.

Un must à avoir pour tout les fans de la Dreamcast.

je n’ai pas testé Shenmue, si l’un d’entre-vous à tenté l’aventure je serais d’avoir un retour.

Share:

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *